Attention aux symptômes reliés à l’hypersensibilité environnementale! Votre qualité de vie est en jeu!

Dans: Actualité

Une des causes de l’hypersensibilité environnementale pourrait bien « vivre » avec vous sans que vous le sachiez!

L’hypersensibilité environnementale n’est pas assez souvent prise au sérieux, et pourtant, 3 % de la population canadienne en serait atteinte.

Cette maladie est difficilement diagnostiquée, puisque les causes et effets varient d’une personne à l’autre. Un des agents initiateurs de ce fléau grandissant est la moisissure. Étant donné que notre temps est à 75 % passé entre quatre murs et un toit, on se doit de garder l’œil ouvert! 

Cette maladie cause beaucoup de désagréments aux personnes atteintes, il en vaut donc le coup d’essayer de savoir si la moisissure peut en être la cause. Les maisons neuves ne sont pas moins propices à l’apparition de la moisissure! Alors, comment amorcer les procédures dans le cas où vous soupçonneriez la présence de moisissure dans votre maison?

Référence: http://www.smhv.net/moisissures.ws

Les litiges de construction sont très souvent en lien direct avec la présence de moisissure. Voici quelques conseils à suivre :

D’abord, la SCHL*, l’EPA** et l’AIHA*** ne recommandent pas, comme première étape, de faire analyser l’air de la maison. Ces derniers préconisent plutôt de faire appel, en premier lieu, à un investigateur qualifié, capable de repérer la moisissure et les contaminants ainsi que les sources favorisant la création de moisissures.

Puisqu’il n’est pas recommandé de prendre une décision sur la seule foi des résultats des analyses d’air en laboratoire, l’expertise visuelle réalisée par un spécialiste en bâtiment est essentielle pour trouver ce qui a créé cette contamination, puis pour trouver les méthodes correctives les mieux adaptées à la situation.

Référence: http://www.paperblog.fr/7249761/une-maison-saine-pour-une-vie-de-reve/

Des entreprises se spécialisent dans la construction écologique. Ils créent une liste des polluants et des contaminants présents dans les maisons. La moisissure, l’humidité, le gaz inodore et incolore du radon, les composés organiques volatils, connus aussi sous le nom de COV, les retardateurs de flammes sur la plupart des meubles, le monoxyde de carbone, les produits ménagers, les plastifiants et les pesticides ainsi que les champs électromagnétiques sont donc tous des éléments à prendre en compte si vous souffrez de symptômes comme le nez bouché, l’écoulement nasal, les difficultés respiratoires, de la rougeur et le larmoiement des yeux, etc.

N’hésitez pas à consulter les professionnels adéquats, qui sauront répondre à vos questions! Pour plus d’informations au sujet de l’hypersensibilité environnementale, consultez l’adresse suivante : www.hypersensibiliteenvironnementale.com.

 

 

Sources :

*SCHL : https://www.cmhc-schl.gc.ca

**EPA : http://www.epa.gov

***AIHA : https://www.aiha.org

 

Inscrivez-vous à notre infolettre

Commandez votre reportage immobilier

Pour chaque séance photo, voici ce que nous vous offrons :

  • 12 ou 24 photos de la propriété (à votre choix);
  • Un article de blogue;
  • Une visibilité sur le portail urbanimmersive.com;
  • Un microsite web de la propriété;
  • Une vidéo diaporama des photos de la propriété;
  • Le transfert des images sur Centris®;
  • Des outils de génération de leads.

Commandez maintenant

en apprendre plus

Créez votre salle de nouvelles gratuitement!

Vous êtes un acteur de l'industrie de l'immobilier ? Participez au blogue urbain en créant votre page de blogue avec Urbanimmersive !

Créer mon blogue maintenant